LUTH RENAISSANCE 7 CHŒURS

D’après Wendelio Venere, Padoue c. 1592 (Accademia Filarmonica, Bologne).

 

Longueur vibrante : 59cm, caisse à 25 côtes en poirier et filets d'érable, table d’harmonie en épicéa bordée d'un filet d'ébène, touche en ébène, chevalet en cormier noirci, manche et cheviller plaqués en ébène, noyer et filets d'érable, chevilles en ébène et sillet en os bovin.

Longueur vibrante : 59cm, caisse à 11 côtes en noyer et poirier, table d’harmonie en épicéa bordée d'un filet, touche en buis, chevalet en cormier et noyer, manche plaqué en noyer, cheviller en noyer, chevilles en palissandre et sillet en buis.

D’après Mathias Durvie qui s’est inspiré de 2 luths originaux du XVIe siècle (Hans Frei, Kunsthistorisches Museum, Vienne et Jacob Hes, musée des Arts Décoratifs, Paris).

Longueur vibrante : 57cm, caisse à 11 côtes en cyprès et filets d'ébène, table d’harmonie en épicéa bordée d’un filet d'ébène, touche en palissandre, chevalet en cormier et palissandre, manche et cheviller teintés en noir, chevilles et sillet en buis.

Longueur vibrante : 55cm, caisse à 9 côtes en érable et cyprès, table d’harmonie en épicéa bordée d'un filet de poirier, touche en poirier, chevalet en cormier, manche plaqué en noyer, cheviller en noyer, chevilles en palissandre et sillet en poirier.